Septembre 2020

XR : les nouveaux rebelles de l'écologie

Texte : XR / Photos : XR et Emmanuel Blivet

Un sablier enchâssé dans le globe terrestre : tel est le symbole d’XR. Créé à l’automne 2018 au Royaume-Uni pour réagir face à l’urgence climatique, le mouvement de désobéissance civile Extinction Rébellion a essaimé à travers la planète. En France, où le mouvement s’est déclaré publiquement le 24 mars 2019 sur la place de la Bourse à Paris, des centaines de gens éparpillés et jusque-là inconnus les uns des autres, ont formé ou rejoint des groupes locaux partout dans l’Hexagone, de Dunkerque à Toulouse, d’Arles à Caen. Les « rebelles » comme ils se désignent, entre fierté et second degré, inventent de nouvelles formes de lutte pour agir. Récit, à Caen, d’une militante d’XR.

Grand-Format est un magazine en ligne basé à Caen. Tous les mois, nous publions une histoire vraie sous la forme d’une mini-série en trois épisodes. Il est possible de lire nos articles gratuitement pendant 7 jours, en cliquant ici. Découvrez ci-dessous la présentation de cette série.

Chez Extinction Rébellion, les lieux de réunion sont souvent confidentiels. Ça se confirme pour moi : errant d’adresse en adresse sous la pluie de novembre 2019, je mettrai vingt minutes à trouver le lieu de rendez-vous. Du coup, j’arrive en pleine réunion ; le salon qui tient lieu de QG est plein à craquer. Je me glisse sur un canapé fatigué. Je me sens observée à la dérobée. Pas étonnant : nous sommes en pleine crise des gilets jaunes, les RG tentent d’infiltrer différents groupes, les milieux militants sont sur leurs gardes.

La semaine précédente, en me promenant dans le centre-ville de Caen, une déferlante d’affiches à la gloire du Black Friday a brusquement réveillé ma conscience. L’imminence de cette grand-messe de la consommation de masse m’a lancé un appel : tu ne peux pas rester sans rien faire !

Dans ce salon vieillot qui fait office de salle de réunion, je découvre les milieux militants. Pour l’instant, j’en suis très éloignée. Ma sensibilité pour les sujets écologiques ne se traduit que par l’évolution de mon mode de vie, de manière finalement bien conformiste : abandon de la voiture pour le vélo, adhésion à un jardin partagé, zéro déchet… Frustrée par la lenteur de la transition, j’ai envie d’agir pour accélérer les choses. Il n’est plus temps de tergiverser devant le peu de temps qu’il reste pour éviter l’effondrement de l’ensemble des écosystèmes de notre monde. J’ai décidé de rejoindre XR.

Un récit en trois épisodes à la première personne, en immersion au sein d’XR, pour comprendre son fonctionnement, son mode d’action, partager les discussions qui agitent les « rebelles », leurs convictions et leurs doutes.

Premier épisode : premiers contacts avec XR
ou comment et qui le mouvement XR recrute.

Deuxième épisode : aux actes citoyenne !
où vous suivrez l’auteur dans ses premières actions de désobéissance civile, aux prises avec la peur, le stress, l’excitation, le doute.

Troisième épisode : Se régénérer
C’est l’un des concepts de XR, qui signe sa singularité parmi les mouvements militants. L’idée que le combat pour l’écologie passe par un changement de cap qui touche l’individu lui-même dans son rapport à la nature et aux êtres vivants.

ou Abonnez-vous pour lire la suite de cet article.

Suivez les actualités de Grand-Format

Entrez votre adresse mail et appuyez sur "entrée". Nous vous enverrons des nouvelles de Grand-Format, et vous recevrez une alerte à la sortie de chaque nouvel épisode

Notre newsletter
Nos réseaux sociaux

L'atelier Grand Format