Mortagne en transition invite à consommer autrement pour protéger la planète

Mortagne en transition est une association solidaire et éco-responsable qui a la valeur du partage. Elle aide les gens à économiser et à mieux respecter la planète. Rencontre avec deux membres, Bernard et Antoine.

Que fait, de façon générale, l’association Mortagne en transition ? Quel est son but ?

Mortagne en transition fait la promotion de l éco-responsabilité. C’est une association solidaire qui promeut la valeur du partage et l’écologie. Son but est d’aider les gens à économiser et à mieux respecter le planète.

Depuis combien de temps existe-t-elle ?

Le mouvement des villes en transition a été créé vers les années 2000. Mortagne en transition a été créé il y a 7 ans.

Qu’est ce que le mouvement des villes en transition ? Qui est Rob Hopkins ?

Rob Hopkins est un universitaire qui a a créé le mouvement des villes en transition vers les années 2000. Pour créer ce mouvement, il a principalement travaillé sur la résilience.

Qu’est-ce que la résilience ?

La résilience, c’est la capacité d’un individu ou d’une société à résister face à des crises (climatiques, sanitaires, économiques, etc …). Travailler sur la résilience, c’est préparer la société à avoir des comportements qui s’affranchissent d’un certain nombre de choses, comme par exemple les énergies fossiles. Aujourd’hui, on sait que l énergie fossile est une matière qui peut avoir tendance à se raréfier. Il faut donc apprendre à consommer moins et différemment.

Qu’est-ce que ce mouvement « en transition » apporte pour lutter contre le changement climatique ?

Le mouvement « en transition » est fait de petites initiatives au quotidien comme manger local , limiter ses déplacements en voiture ou bien favoriser les transports en commun ou le covoiturage pour limiter notre empreinte carbone.

Mortagne en transition a développé une grainothèque. Quel est son principe ?

Une grainothèque est l’équivalent d’une bibliothèque mais pour les graines des semences.La grainothèque de Mortagne en transition est basée sur l’ échange et la confiance (chacun vient donner et/ou prendre gratuitement des graines pour les planter chez lui). Elle est installée à la médiathèque.

Vous avez aussi un verger partagé ?

Le verger partagé est dans le même esprit que la grainothèque. C’est un verger en libre accès ou tout le monde peut venir prendre des fruits lorsqu’il en a besoin.

Un SEL , c’est quoi ? En quoi cela permet -il de lutter contre le changement climatique ?

Le SEL (système d’échange local) est un système grâce auquel les gens peuvent échanger n’importe quel objet ou service via le site internet de Mortagne en transition. Cela permet de lutter un peu contre le changement climatique en limitant les achats et les dépenses.

Vous travaillez avec Eco-pertica. Dans quel but ?

Eco-pertica est une association qui travaille sur la promotion de l’isolation écologique pour limiter les GES ( Gaz à Effet de Serres ) et la consommation de chauffage. Nous collectons des bouchons liège que nous donnons ensuite à Eco-pertica. Le liège est un bon isolant. De plus, il pousse dans nos forêts, ce qui limite l’importation de matériaux.

Pourquoi vous êtes vous engagés dans cette association ?Qu’est-ce qui vous motive le plus ?

La notion de partage, de convivialité, d’égalité et l’intérêt général.

Pourquoi est-ce important aujourd’hui de se mobiliser face au changement climatique ?

Il est important de se mobiliser face au changement climatique si on ne veut pas empirer l’état de notre planète.

Un article écrit par Camille, Robin, Violette et Emilien