Adèle Lamiroté fait venir des artistes à Mortagne

Adèle Lamiroté dirige le Carré du Perche depuis 18 ans. Assistée de ses deux techniciens, elle se charge de la programmation des spectacles.

Vous êtes directrice d’une salle de spectacle. En quoi consiste votre métier ?

Mon rôle principal est l’organisation de tout ce qui se passe dans la salle du Carré du Perche : la tenue de manifestations, le planning des personnes qui travaillent ici, des techniciens de spectacles qui viennent, du service sécurité. En fait, je suis comme un chef d’orchestre et je fais en sorte que tout se passe bien .

Je gère également tout l’aspect administratif. J’accueille le public quand il y a des spectacles et bien sûr je fais en sorte que les artistes qui sont accueillis ici soient installés dans les meilleures conditions.

Je choisis aussi les organismes ou associations qui demandent à utiliser la salle, par exemple pour des assemblées générales, des réunions, voire des après midi jeu comme les lotos. Depuis la crise sanitaire, bien sûr c’est plus compliqué. La salle du Carré du Perche est ainsi devenue un centre de vaccination .

Quand j’établis le calendrier des spectacles, il ne faut pas me déranger car je dois organiser tout le programme des manifestations qui auront lieu. Je mets ensuite tout en forme dans un livret, et l’on diffuse ce programme en ligne.

Est ce que c’est difficile de faire intervenir des artistes à Mortagne au Perche ?

Potentiellement, ce n’est a pas si difficile de faire venir une compagnie ou un artiste. Il faut payer la prestation, il faut que les conditions d’accueil de la salle soient adaptées. Le Carré du perche est trop grand pour certains spectacles et trop petit pour d’autres. De plus, il faut tenir compte forcément du planning des artistes eux mêmes. Ils ne sont pas toujours disponibles à la date souhaitée. En cela, c’est différent du cinéma qui peut programmer des films plusieurs fois dans la semaine. Enfin il faut qu’il y ait un équilibre entre le prix du billet et le prix de la prestation de l’artiste . C’est important de maintenir cet équilibre car il s’agit d’argent public.

Le Carré du perche est une salle modulable qui peut contenir de 200 à 900 personnes assises . Il y a un gradin télescopique qui se rétracte . Sans chaise ni gradin, on peut accueillir 2000 personnes debout. Bien entendu nous devons respecter les règles de sécurité imposés .

Quelles rencontres ce travail vous a t-il permis de faire ?

On ne rencontre pas que des personnes célèbres. Les rencontres sont multiples : artistes, hommes politique mais aussi les spectateurs, les techniciens …. Toute sorte de personnes qui enrichissent la vie et qui font que le Carré du perche est un lieu vivant et foisonnant de culture.